Image default
A la une Danse

Pour quoi les artistes préfèrent-ils Berlin à Paris ?

Lorsque vous discuter plus particulièrement avec les artistes, vous comprenez vite que Berlin représente le fantasme absolu pour vivre son art. Dans notre petit sondage, la capitale allemande est préférée à Londres grand lieu de la musique rock et pop mondiale. Berlin serait le lieu où pratiquer et consommer la culture indépendante et underground. Elle serait propice a la création et a l épanouissement, permettrait l’éclosion de nombreux courants contrairement à sa voisine Parisienne jugée vieillotte, incapable de se réinventer, s inspirant des concepts ayant fait leurs preuves a l’étranger. Sans aucune nuance ces propos circulent dans le milieu artistique français, installant parfois auprès des acteurs une phénomène de mimétisme qui finissent par gommer les particularités.

Nous avons recueilli quelques témoignages pour en savoir un peu plus sur ces idées qui circulent en France depuis de longues années. Les témoignages ci-dessous résument très bien la pensée de la dizaine de personnes interrogées.

Sonya, 26 ans, travaille dans le milieu du cirque. Acrobate lituanienne, elle est installée a Berlin depuis deux ans :

« Au début,quand j étais dans mon pays, je voulais aller à Paris. J ai postulé avec des amis acrobates pour trouver du boulot là-bas parce que pour nous en Lituanie, la capitale française a l’image de la parfaite ville artistique où les peintres, les dessinateurs, les danseurs peuvent s exprimer. Je n’ai pas été aceptée et ceci à plusieurs reprises. J ai finalement atterri a Berlin et je ne le regrette pas » – explique-t-elle.

Celle dont certains amis ont atteint le but de travailler dans la capitale française, ne semble pas désabusée bien au contraire. Lucide, elle continue :

 » Selon les retours que j’ai de mes potes, Paris est une ville faites pour ce que je pourrais appeler « l’art noble » avec de gros guillemets. C est à dire l’écriture, la peinture, les créations de l’esprit dans un sens en comparaison avec les « arts du corps ». Pour schématiser je dirais que Paris c est le cerveau et Berlin le corps ».

Pour le groupe italien I-Taki Maki – installé à Berlin depuis 2015 – il n’y a aucun autre endroit où ils auraient pu faire leur musique. « A Berlin on a l’impression d’être vraiment écouté c’est bizarre. Les gens viennent à nos concerts, participent, c’est très agréable « .

I-Taki Maki / Photo : Facebook itakimaki (c)

Gaëlle, jeune lyonnaise installée à Berlin pour des études en Art et communication nous explique :

« Les gens à Berlin sont plus cool, ils ne se posent pas dix mille questions lorsqu’ils viennent assister à un concert où un autre événement, ils ne se jugent pas. Ils sont là pour passer un bon moment, c’est tout. Lorsqu’ils arrivent dans un lieu pour s’amuser, ils ne font pas la gueule, ils sont là et ils apprécient. J’ai assisté à quelques événements à Lyon et Paris, on se prend trop au sérieux « .

En effet, le public Berlinois est la raison principale pour la quelle les artistes préfèrent s’y produire. A l’image de celui de Londres, il est chaleureux, aime expérimenter, se déplace pour passer du bon temps et profiter. Il est rarement simple spectateur et réagit à la moindre consigne de l’artiste. Debout, assis à même le sol si besoin, avançant, reculant, il n’hésite pas à s’impliquer pour partager un bon moment . Tennin, une artiste française qui s’est produite Chez Madame Claude lors de notre passage à Berlin, elle nous confirme :

« J’ai fait de nombreux concerts en France dans des très petites et très grandes salles dans le cadre de mes tournées ou différents événements mais Berlin c’est autre chose. Je me suis également produite à Londres où le public était très réceptif et renvoyait des bonnes ondes mais ce soir c’était mon premier concert à Berlin, c’était spécial. Les gens sont attentifs, veulent comprendre le spectacle qu’on leur offre lorsqu’ils ne sont pas habitués là où en France on va tout de suite le juger bizarre voire inaccessible ».

Elle continue :  » Je ne sais pas si c’est pareil partout en Allemagne parce que j’ai déjà fait quelques lives à Hambourg et je n’ai pas ressenti exactement la même chose. Berlin a ce je ne sais quoi qui m’a donné envie de m’y produire à nouveau dans les mois qui viennent ».

Même si les conditions économiques et sociales pour les artistes sont plus avantageuses à Paris comparé à Berlin, la ville allemande séduit finalement grâce à l’accueil et l’ouverture des berlinois aux nouvelles pratiques.

TENNIN & BALRE @ Madame Claude/Berlin

 

 

Vous aimerez aussi

Ta-ku Ft JMSN & Sango – Love Again

La Rédaction

L’ex bassiste du groupe Babes In Toyland dit avoir été virée après son essai sur le viol

La Rédaction

Josiah Wise AKA Serpent With Feet va vous hanter l’esprit avec sa Ritual Soul

La Rédaction

Laisser un commentaire