Marc Shoul te dévoile le cœur de Johannesburg dans une série de photos en noir et blanc

Marc Shoul est né à Port Elizabeth, en Afrique du sud en 1975. Il vit à Johannesburg où il travaille en grande partie dans la photographie de portrait – documentaire qui s’intéresse aux problèmes sociaux complexes dans son pays.

Should est diplômé en photographie de l’université Nelson Mandela et a déjà exposé dans de nombreux pays : Blue Sky Gallery à Portland – Usa (2015), Pretoria Art Museum – Afrique du Sud (2013), Quai 1 – Suisse (2010), Atelier De Visu – Marseille, France (2013) …Son travail a également été présenté lors des projections Visa Pour L’Image à Perpignan en France et dans de nombreux magazines dont Shots, Camera Austria et OjodePez. Il figure également dans les collections de la galerie nationale de son pays, au Metropolitan Museum Nelson Mandela ainsi qu’au Memmo Foundation de Rome.

Notez que Shoul  a également remporté le prix WinePhoto avec Brakpan, une série de photos qui s’intéresse à la ville minière de même nom, habitée par 34 000 personnes.

« Les gens ne viennent pas de Johannesburg, ils viennent à Johannesburg. Tant de gens qui ont emménagé ici sont venus en tant que réfugié, à la recherche de « l’or » sous une forme ou une autre. Donc depuis plus d’un siècle, Johannesburg a été un phare pour les gens venant du monde entier, offrant la promesse d’une vie meilleure «  – Explique-t-il au sujet de sa ville.

C’est dans le but de nous présenter la capitale sud-africaine que le photographe a décidé de publier Flatlands .Une série en noir et blanc qui nous plonge au cœur même de cet eldorado que représente Johannesburg pour beaucoup de personnes.

Vous Aimerez Aussi

Total
14
Shares

S'inscrire

S'inscrire à notre newsletter