Image default
Inspiration

Edward Smyth Jones : Le poète afro-américain parcourt 2000 km à pied pour réaliser le rêve d’intégrer Harvard

En 1910, après un voyage de 1200 miles soit 2000 kilomètres à pied et à bord d’un train de marchandises pour réaliser le rêve d’entrer à l’université d’Harvard, Edward Smyth Jones est arrêté pour vagabondage à Boston dans le Massachusetts. Né esclave en 1881 dans le Mississippi, Jones a perfectionné ses talents d’écrivain en étudiant et en travaillant dans les champs. Après sa sortie de prison, l’homme trouveras du soutien auprès de deux avocats afro-américains Clement Morgan et William Henry Holzclaw, fondateurs d’une institut de soutien à la communauté noire. Edward Smyth Jones réussira à publier un recueil de poésie et trouvera du travail en tant concierge à Harvard pour économiser de l’argent et toucher de plus près son rêve de s’asseoir sur les bancs de la prestigieuse université. Il réussira à intégrer la Boston Latin School mais devra abandonner ses études faute de moyens financiers, ce qui mettra en même temps fin à son rêve d’entrer à l’université.

Quelques temps après, il quitte Boston, s’installe à New-York avant d’emménager définitivement à Chicago. Il travaille d’abord comme serveur puis comme ouvrier avant de trouver la mort en 1968.

Le cinéaste et artiste canadien, Neely Goniodsky a décidé de rendre hommage aux poèmes d’Edward Smynth Jones par le biais d’une impressionnante vidéo d’animation. Découvrez son travail ci-dessous :

Vous aimerez aussi

Bruno Lefevre-Brauer transforme vos déchets en objets d’art vivants

La Rédaction

FKA Twigs – Regardez son live pour la cérémonie des Brits Awards

La Rédaction

Goga Sebekia matérialise par ses créations le rêve utopique de réunir la Russie et les Etats-Unis

La Rédaction

Laisser un commentaire