Avec les beaux jours, la dream pop de Seeing Hands

L’hiver est passé, les magazines féminins se remplissent d’enquêtes sur des bienfaits de la dopamine et la sérotonine (hormones du bonheur), les artistes dévoilent enfin leurs derniers son dream pop – quoi de plus normal à l’arrivée du printemps ?

Ce qui est différent avec Seeing Hands, les quatre garçons originaires de Newcastle, l’envie de renouer avec une musique qu’on dit à bout de souffle.  L’époque où Tame Impala était cité comme groupe de l’année est passé, la mode du lo-fi avec.  Les garçons gardent les codes de cette vibe qui, il faut le dire,  est originaire des côtes californiennes mais qui a été remise au goût du jour au début des années 2010 par des groupes australiens.  Seeing Hands y ajoute l’authenticité de la pop british qui a la particularité de se dégager de toutes fioritures pour aller à l’essentiel.