Black In Tokyo : Découvrez le quotidien des expatriés noirs dans la capitale japonaise

Il y’a beaucoup de stéréotypes qui entourent la population asiatique et sa « non hospitalité » envers les étrangers d’où qu’ils viennent. Avec seulement un million de travailleurs immigrés (la population du Japon est de 127 millions) dont beaucoup viennent de pays voisins comme la Chine, le Vietnam ou les Philippines, le pays du soleil levant n’a pas vraiment l’habitude de côtoyer la population étrangère. La télévision et les nombreuses caricatures qu’elle véhicule est souvent la seule fenêtre ouverte vers le monde. Mais qu’en est-il concrètement des expériences que vivent les noirs au Japon ? C’est de cela dont il est questions dans Black In Tokyo.

Dans une interview accordée à Asian Boss, Sam Okyere – célébrité noire en Corée – raconte les nombreux actes racistes qu’il a vécu lors de son arrivée dans le pays. Les sièges vacants autour de lui dans le métro, les remarques et autres comportements insultants étaient son quotidien avant la célébrité. Au Japon, les jeunes qui ont l’habitude de consommer la culture pop – que partage un large pourcentage des 18-30 ans dans le monde – tendent de plus en plus à s’unir avec les populations étrangères. Les stéréotypes qui avaient la dent dure il y’a quelques temps s’évanouissent lentement mais sûrement.

Dans un documentaire de dix minutes, Amarachi Nwosu – artiste d’origine nigériane et américaine – se plonge dans le quotidien de certains expatriés vivants à Takyo.

S'inscrire

S'inscrire à notre newsletter

En cochant cette case, vous confirmez que vous avez lu et accepté nos conditions d\'utilisation concernant le stockage des données soumises via ce formulaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*