Découvrez le LP World Afrobeat de Sonia Aimy nommé « Reconnect »

Rencontre avec une femme étonnante. L’artiste nigériane aux multiples casquettes, Sonia Aimy, nous fait l’honneur de nous offrir 12 titres aux saveurs World Afrobeat mélangées à de la Pop ou encore du Blues. Un voyage vers l’inconnu, à la rencontre d’univers sonores différents.

Sonia Aimy est une artiste complète, cette chanteuse, entrepreneure, actrice et militante est pilier de la scène nigériane tournant sur scène depuis l’âge de 23 ans et en vie toujours en déplacement.

Celle qui est considéré par l’incarnation par excellence de la musicienne du monde africain contemporain a connu une période de vide et de questionnement, remettannt en question son rapport avec sa musique.

Elle nous explique :

«Lorsque la pandémie a frappé et que les blocages ont été imposés, j’ai été soudainement obligé de ralentir et de rester au même endroit. Pendant les premières semaines, j’étais dans le vide. J’ai pleuré. J’ai pensé à tellement de choses. Mais alors quelque chose s’est passé. J’ai commencé à ressentir une nouvelle connexion avec moi-même. J’ai commencé à vraiment rêver de mon passé, de mon enfance avec ma mère au Nigeria, ou de mon arrivée en Italie. Tant de choses auxquelles je n’avais pas réfléchi dans la course folle. J’ai commencé à voir ma vie dans une sorte de rembobinage que je n’avais jamais vu auparavant. Et c’est à ce moment-là que la musique et les mots ont commencé à couler. »

Mélange  d’Afro-jazz d’Afrobeat, le highlife et des éléments de la tradition africaine d’appel et de réponse des griots, l’album de la chanteuse est grandiose, riche de maturité musicale, offrant un son intemporel.

Dans « Reconnect »  Sonia réfléchit à son héritage et aux événements de sa vie,  les morceaux qui en résultent sont inspirés d’un mélange d’enfance au Nigéria, d’une carrière bien remplie dans le jazz et le théâtre en Italie et d’une nouvelle vie en Ontario, où, en plus de sa carrière d’interprète, elle s’engage dans des efforts humanitaires pour mettre fin à la traite des êtres humains, promeut le patrimoine culturel africain, se bat pour améliorer la vie des femmes en tant que fondatrice d’African Women Acting AWA.

Dans « Salaam Alaikum Baba » qui signifie « La paix soit sur vous », Sonia aime chante en français et en arabe, offrant une vision de la diversité culturelle de son pays, elle s’explique :

« En grandissant au Nigeria, nous avions l’habitude de chanter des chansons musulmanes parce que le Nigeria est un pays formé de musulmans, de chrétiens et de spirituals africains », explique Sonia. « Je chantais ‘Naguode Allah’ à mon partenaire qui a répondu par ‘Salaam’. J’ai hoché la tête et répété en signe d’accord « Salaam Alaikum ». Juste à cet instant, la chanson s’est transformée en ce qu’elle est maintenant ».

Cette fait écho à ce désir de se réaligner avec l’esprit festif et multiculturel ressenti lorsque les différents groupes ethniques et religieux du Nigeria se réunissent pour célébrer. 

« Live Nah JeJe » décrit comment le passage d’un style de vie très frénétique à un arrêt forcé soudain qui a offert loccasion à Sonia pour se reconnecter avec elle-même.

« Vivre Nah JeJe » signifie vivre la vie étape par étape ; y allez doucement ». 

La maternité et les luttes universelles des femmes sont des thèmes importants qui apparaissent souvent dans ses paroles. Ces thèmes définissent les morceaux « Mama » et « Woman Mwanamke », deux chansons honorant les femmes et les mères qui nous encouragent à faire ce que nous pouvons pour les autres, même lorsque nos propres circonstances ne sont pas les meilleures. Les chansons sont inspirées du fait de voir sa propre mère et de nombreuses autres mères lutter avec altruisme pour prendre soin de leur famille malgré des ressources limitées, comme un rappel significatif de ce qu’est la féminité.

« Manaka – Kamala » est une chanson dédiée à Kamala Harris et est la façon dont Sonia appelle les femmes, en particulier les femmes africaines, à s’autonomiser.

« Kolanut » affronte les problèmes de racisme en Italie, un pays qu’elle considère comme sa deuxième maison, où elle est attristée de voir une augmentation de la rhétorique politique insultant et dégradant les immigrés à un nouveau niveau auquel elle ne pouvait jamais s’attendre ou imaginer. 

« Do Your Best » raconte l’histoire de Sonia d’être inspirée par un jeune homme noir dans sa maison actuelle de l’Ontario qui a été battu pour ne pas porter de masque. Pas parce qu’il n’en avait pas envie, mais parce qu’il n’en avait pas les moyens. Cela a inspiré l’artiste et l’entrepreneur à initier une autre façon de redonner en créant un projet pour produire 12 000 masques et les distribuer à la communauté.

Vous l’aurez compris, l’album « Reconnect » est un pur bijou sur fond de son Afro qui porte des valeurs sociales et culturelles fortes avec un message fort pour la population africaine et son évolution.

12 morceaux qui vont vous donner une pêche incroyable et des émotions en veux tu en voilà, vous ne serez pas déçus du voyage. Faites vos valises, la destination n’est plus très loin , juste là, ci-dessous :