Un dessinateur sud-coréen se moque de la culture de bureau de son pays

L’artiste sud-coréen, Yang Kyung-soo croit que la culture de bureau sud-coréenne représente un mélange de deux choses : Le confucianisme et la hiérarchie militaire. Résultat, une atmosphère dans laquelle les employés doivent «  suivre les ordres de leur patron sans brancher », explique le jeune artiste de 32 ans.  Il ajoute que les employés de bureau « n’ont pas la liberté d’exprimer leurs propres opinions au travail ».

Cette dynamique de travail est le sujet de sa dernière série d’illustrations mono-couche intitulée « Yakchjkii « . Dans celle-ci, Yang donne à ses personnages le pouvoir de s’exprimer en toute liberté sans craindre la moindre sanction.

Malgré la rigueur de cette vie en Corée du sud, la plupart des gens sont toujours attirés par ces types d’emplois parce qu’ils assurent la stabilité financière, dit l’artiste. Ne pas atterrir dans une grande entreprise ou ne pas devenir fonctionnaire peut causer des tensions au sein des familles y compris dans la sienne – ajoute Yang. Les parents de Yang sont des artistes mais ont des emplois stables. Il a étudié les beaux-arts à l’université, se dit désormais indépendant et responsable de grandes discussions et conflits familiaux à cause de son envie de devenir artiste.

Yang explique qu’il peut désormais vivre de façon décente de son travail d’artiste. Il a récemment publié cette série via un livre qui porte le même nom. Il prévoit également d’élargir sa série à d’autres professions même s’il continue de développer ses créations dans la peinture, sa première passion,  et plus particulièrement, celles d’inspiration bouddhiste.

Credit: Yang Kyung-soo, Yakchjkii

Boss: « Vous me rappelez  ma fille. » Femme: « Mais vous n’avez deux fils!!!. »

Credit: Yang Kyung-soo, Yakchjkii, Corée du sud

Boss (gauche): « Oh, Ne travaillez pas si durement, vous devriez prendre une pause. »
L’homme à l’ordinateur: « J’étais en train de prendre une pause jusqu’à ce que vous veniez. »

Credit: Yang Kyung-soo, Yakchjkii, Corée du sud

Le boss (à droite) tient un sac sur lequel il y’a marqué « Je me sens récompensé » 

L’employé (à gauche) dit : « Dites-moi que c’st une blague »

La légende au dessus dit : « Je n’ai pas besoin de me sentir récompensé, payez-moi juste mes heures supplémentaires ».

  • Les illustrations d’inspiration bouddhiste