Elliot Schneider dévoile une chanson engagée intitulé I Second That Amendment Blues

Lorsque vous êtes un artiste, vous disposez de milliers voire de millions de façon d’aborder un sujet, la seule limite étant votre créativité. C’est ce qui fait de l’art un canal particulier pour faire passer des messages, des émotions, des sensations, des réflexions et j’en passe. Alors que certains artistes préfèrent taire leur indignations et leurs colères, d’autres décident d’aborder des sujets d’actualité comme ici, la fusillade de Parkland qui s’est déroulée il y’a un mois aux Etats-Unis. En effet, l’artiste américain Elliot Schneider dont nous venons de découvrir le travail va publier un morceau que nous avons eu la chance d’écouter qui s’appelle I Second That Amendment Blues.

Même si comme nous, votre niveau d’anglais n’est pas excellent, vous aurez compris l’allusion du titre de la chanson au second amendement de la constitution américaine qui donne le droit à chacun de porter une arme. Dans la chanson, Elliot Schneider évoque également la fameuse justification de ceux qui sont pour le port d’arme : Ce n’est pas l’arme qui tue les gens mais ceux qui le détiennent…Au delà du second amendement, il est également important de signaler les nombreuses manifestations des jeunes élèves américains dans tout le pays. Pour L’artiste, ces démonstrations de la jeunesse montre qu’un monde meilleur est possible.

Musicalement, I Second That Amendment Blues rempli son cahier des charges, une production réussie, une réalisation qui ne souffre d’aucune erreur de goût et une maturité artistique qui transpire à travers des détails maîtrisés que ce soit en matière de mix ou autres.

N’hésitez pas à suivre l’artiste sur son site internet ou les réseaux sociaux pour vous tenir informés de l’actualité de l’artiste. Cliquez ici pour écouter et télécharger le morceau