EP Indie Rock avec les « Potions » de Venus Grrrls

la tête oscillant de gauche à droite que vous allez finir à l’écoute de leur nouveau EP, « Potions », un kiff sonore qui vous fera du bien. Il est temps de se décharger des dernières tensions de la journée. 

Bercés par des voix de femmes à la fois puissantes et sensuelles et des mélodies enivrantes , les cinq jeunes femmes qui composent le groupe Venus Grrrls nous dévoilent une musique aussi authentique que familière, une dualité qui ait le parait combo.

« Potions » explore des thèmes tels que l’amitié, l’image corporelle et l’amour, le groupe présentant son œuvre la plus intime à ce jour. La chanteuse Lead GK nous en parle : 

« L’écriture de cet EP a été le produit d’une vaste gamme d’expériences qui se sont entrelacées avec la pandémie. Nous avons vraiment pu passer du temps à nous concentrer sur l’écriture, même à distance, alors que l’industrie du live était en pause. Les paroles sont beaucoup plus conflictuelles, nous ne nous sommes vraiment pas retenues sur celle-ci. Quiconque nous a écoutés dans le passé sait que nous aimons être aussi ouverts que possible lorsqu’il s’agit de nos propres expériences, dans le but de les partager avec les autres dans l’espoir qu’elles puissent apporter réconfort ou réconfort. Je pense que la différence avec POTIONS est l’exploration de l’image corporelle et de l’insécurité dans Sudocream Queen, ainsi que Glisten étant notre première chanson d’amour. C’est incroyablement intime de partager, mais en fin de compte, nous sommes incroyablement fiers des chansons et pensons qu’elles montrent vraiment qui nous voulons devenir en tant que personnes et en tant que groupe. »

Difficile de ne pas résister à la chanson « Hate Me », bouillon d’énergie Pop dynamique et sensuelle. 

« Glisten » dans son style plus discret nous enveloppe en douceur de son style plus aérien et décalé.

Vous ne serez pas déçus du voyage avec Venus Girls et leur EP de 4 titres « Potions ». Du rock dans tous ses états, mélancolique, synthétique et électronique. C’est parti pour un tour en musique ci-dessous :