Gross Domestic Product : Le magasin temporaire lancé par Banksy

Banksy qu’on ne présente plus a lancé sa propre ligne de produits, avec des articles en vente à partir de 10 £, afin de protéger sa marque contre une entreprise de cartes de souhaits qui tente de « s’approprier légalement » son nom.

Banksy a dévoilé à Croydon, au Royaume-Uni, une installation de type pop-up-shop, baptisée «Produit intérieur brut», pour annoncer le lancement de sa gamme de produits. Selon ses affirmations, il a été contraint de dévoiler des marchandises à son nom après qu’il ait pris connaissance d’une action en justice intentée par une entreprise de cartes de vœux non identifiée. Banksy a pris cette décision après avoir pris l’avis de l’avocat Mark Stephens il y’a environ un an.

« Banksy est dans une position difficile car il ne produit pas sa propre gamme de produits dérivés et la loi est très claire. Si le titulaire de la marque ne l’utilise pas, elle peut être transférée à quelqu’un qui le fera », a déclaré l’avocat à ITV, une chaîne anglaise.

Chardchakaj Waikawee

Chardchakaj Waikawee est un photographe et cinéaste basé à Bangkok, en Thaïlande. Son travail parle généralement de la corruption politique dans son...

Découvrez en photos l’univers de Ryan Duffin

Ryan Duffin relate le désir queer contemporain et son interaction avec la culture pop, la technologie et la représentation photographique. Grâce à...

Luke Dennison : Le photojournaliste raconte le Congo en photos

Découvrez une partie du travail du photojournaliste. Celui-ci concerne plus particulièrement la République Démocratique du Congo et les parcours dangereux et...

Découvrez en photos l’univers de Nicole Ngai

Partez à la découverte de Nicole Ngai, une photographe singapourienne basée à Londres. Celle qui est intéressée par tous les aspects de...

Ian Weldon expose l’étrangeté attachante des mariages

Ian Weldon a commencé à photographier des mariages comme un moyen de gagner de l'argent supplémentaire pour financer d'autres projets. Cependant, dès...