Notre tour du monde Cult du week-end

Avec la rentrée de septembre vient souvent le manque d’inspiration, de créativité pour démarrer une année qui paraît longue mais qui passe à la vitesse de la lumière. Visiter des événements culturels ou des lieux artistiques est le meilleur moyen de se rafraîchir les idées ou d’en avoir de nouvelles. Chaque lundi, nous vous ferons un mini classement des événements culturels qu’il ne fallait pas louper le week-end précédent.

Se plonger dans une expérience audio-visuel à Londres ou découvrir l »univers artistique de l’artiste brésilien Hélio Oiticica. Découvrez notre tour du monde culturel du weekend !

1- Julian Charrière, Pitch Drop, Sies + Höke, Düsseldorf

Grâce à son travail de sculpture et de photographie,  Julian Charrière explore à sa manière la culture et la conceptualisation contemporaine. Pour son passage en Allemagne, l’artiste franco-suisse s’est inspiré de l’expérience du Pitch Drop (ou l’expérience de la goutte de poix). Se déroulant sur une décennie, elle permet de mesurer l’écoulement d’un fragment de poix sur de nombreuses années. A cause de la constitution du poix (résine de goudron), ce travail met en avant les enjeux éthiques de notre société face aux produits chimiques et toxiques, les méthodes de développement non durables et la crise environnementale.

2. You Say You Want a Revolution? Records and Rebels 1966-70, V&A, Londres

Cette exposition célèbre la fin des années 60 en explorant les changements culturels, sociaux et intellectuels qui ont eu des effets révolutionnaires sur nos modes de vie. Des événements importants comme le festival de Woodstock en 1960 et la mission Apollo 8 sont par exemples pris en compte et reliés à une histoire de rébellion et de révolution. La photographie, la littérature, l’art et la mode sont combinés à la musique, le cinéma et la performance pour créer une expérience audio-visuelle totalement immersive.

3. The Infinite Mix, The Vinyl Factory, Londres

Grâce à la collection d’œuvres de 10 artistes vidéastes internationaux, The Infinite Mix est une expression de la musique et du son, accompagnée d’une série de projection 3D, d’hologrammes et d’installations visuelles. Les vidéos sélectionnées sont des documentaires musicaux comme celui du cinéaste californien Kahlil Joseph, des images de concert et pleins d’autres vidéos abstraites.

4. Gordon Parks, I am you. Selected Works 1942-1978, C/O Berlin

Le travail du photographe afro-américain Gordon Parks examine le mode de vie américain du 20ème siècle, tout en abordant des sujets controversés tels que le racisme, les inégalités et la violence. Parks a utilisé son appareil photo comme une arme contre l’oppression dans le but de briser les barrières. L’exposition contient 150 pièces très différentes qui vont de la photo simple au film long métrage.

5- Hélio Oiticica, Barracão, Galeria Nara Roesler, São Paulo

L’artiste brésilien Hélio Oiticica propose une exposition qui remet en question le concept traditionnel de l’art et de sa connexion avec le public. L’idée de l’artiste est de séparer le spectateur de l’objet d’art physique en utilisant une variété de matériaux tels que le plastique et le tissu. Sa façon d’intégrer la couleur dans l’espace est innovante et vous donne une nouvelle façon de percevoir l’art…en étant plus que jamais déconnecté.