Une jolie série en cours de la photographe Geralyn Shukwit, basée à Brooklyn. O Tempo Não Para (Le temps ne s’arrête pas) a commencé par une série de portraits pris au sein de petites communautés souvent marginalisées de Bahia, au Brésil. L’artiste y est d’ailleurs retourné en 2011 pour réaliser ce projet qui lui tenait tant à cœur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

13 + six =