Safia Bahmed-Schwartz, AztakDeux, d’incroyables talents qui viennent de France

Même si nous louons la créativité des artistes anglais à longueur de publication, il faut reconnaître que la France jusque-là experte en musiques électroniques, se distingue de plus en plus par sa créativité ou ses tentatives dans les autres genres. Des artistes comme Ta-Ha ou Bonnie Banane arrivent ou du moins essaient avec un certain succès de tirer leur épingle du jeu, dans un marché de la musique très ouvert et très concurrentiel.

C’est dans la lignée de ces artistes et sur le même élan de créativité que s’inscrivent Safia Bahmed & Schwartz et AztakDeux. Deux groupes parisiens que nous avons découverts à quelques jours d’intervalles.

AztakDeux se définit comme un groupe qui aime la mode, le mauvais goût, le kitsch dont les paroles souvent suggestives évoquent sexe et symboliques infantilisantes. Elles ne jouissent pas encore d’un grand relais médiatique pour l’instant mais cela ne saurait tarder si le duo continue sur sa lancée. Leur dernier titre intitulé Píča Čurák nous donne une idée sur le potentiel du groupe dont nous allons c’est sûre, suivre le parcours

Safia Bahmed & Schartz vient également de Paris. Artiste à multiples casquettes dont celle d’illustratrice, Safia a publié quelques ouvrages de ses illustrations via sa maison d’édition, créée il y’a cinq ans environ.

Sa musique n’est pas qualifiable. Elle est créative, expérimental, on se laisse aller et on plonge avec plaisir dans son univers. Les influences sont multiples et se marient parfaitement donnant au final des sonorités recherchées et très éclectiques, elle est déroutante. Sans doute une des plus belles découverte de ces derniers mois et elle est française.