YES, GOD, YES, le court métrage qui traite avec sourire de la sexualité adolescente

Avec l’omniprésence de la religion dans nos sociétés, de nombreuses personnes vivent avec une dualité qui tourne parfois à la schizophrénie. Les interdictions des religieux se confrontent la plupart du temps à ce que l’on appelle communément les progrès sociétaux. Il est souvent difficile surtout lorsque l’on est une adolescente, de vivre sa vie sans avoir l’impression de franchir l’interdit à chaque mouvement.

C’est de ça dont il est question dans YES, GOD, YES, un court métrage de douze minutes réalisé et écrit par Karine Maine avec Natalia Dyer, John Doherty et Joe Reece.

Alice, 15 ans, catholique pratiquante, tombe par hasard sur un tchat qui va prendre une tournure inattendue. Elle deviendra soudainement accro à la masturbation avec le sentiment coupable de dépasser à chaque fois des limites.

YES, GOD, YES from Karen Maine on Vimeo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*