Anjulie est la définition même du multiculturalisme. Née au Canada avec des origines Indo-guyanaises, la chanteuse réside désormais à Los Angeles. Son goût pour la diversité se traduit par des influences très électriques qui vont de Prince, Björk, Radiohead en passant par Neneh cherry ou Sade.

Même si son nom ne vous dit pas grand-chose en France puisque sa musique ne résonne pas encore dans de ce côté de l’atlantique, Anjulie a déjà réussi à se construire un public dans son pays depuis le début de la décénie. Baghdad est une belle introduction à l’univers de l’artiste qui semble avoir donné une nouvelle direction à sa musique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 − trois =