Diana Chire invite les artistes femmes à se réapproprier leur corps