I Needed Color : Un docu de six minutes qui révèle la passion de Jim Carrey pour la peinture

Jim Carrey était autrefois le roi des films de comédie à Hollywood. Acclamé, reconnu par le public et ses pairs pendant de longues années, l’acteur américain se fait de plus en plus discret du petit et grand écran. Ses dernières grandes apparitions datent de 2013-2014 avec les sorties de The Incredible Burt Wonderstone, Kick-ASS 2 ou Dumb and Dumber 2 qui ont été des échecs au box-office. Bien qu’il ait eu un rôle important l’année dernière dans le film intitulé The Bad Batch, l’acteur avait refusé de participer à la promotion de ce navet, descendu de toutes parts par la critique et boudé par le public.

Même si Jim Carrey semble fuir la presse – pour l’instant – l’homme a décidé de dévoiler aux yeux du grand public sa passion pour l’art dans un documentaire de six minutes. On peut y voir un homme concentré, en action, inspiré, qui nous montre un travail mature même si sa technique ne parait pas encore maîtrisée. Et puis, que vaut la technique devant la créativité ou l’inspiration la plus brute?

Jim Carrey a commencé à peindre il y’a six ans pour « guérir d’une souffrance liée à une rupture amoureuse ».

« Je pense que ce qui fait de quelqu’un un artiste, c’est le fait qu’il soit capable de construire des modèles de sa vie intérieur. Ils rendent physique quelque chose de sentimentale et émotionnel » –  déclare-t-il entre autres dans le documentaire réalisé par David Bushell.

Vous Aimerez Aussi

S'inscrire

S'inscrire à notre newsletter