Turjoy Chowdhury te présente la communauté menacée de Gulbai Tekra

Ahmedabad – qui se situe dans de l’état de Gujarat – est considéré comme l’une des villes les plus habitables d’Inde avec seulement 10% de la population vivant dans les bidonvilles. Gulbai Tekra est l’un d’eux. Avec ses 10 000 habitants génétiquement originaires du Rajasthan mais intégrés culturellement aux Gujarats (habitants d’origine de la localité) par la langue, la façon de vivre et le travail, le village certes progressiste, garde de nombreuses coutumes hérités de leur pays d’origine que Turjoy Chowdhury a décidé de nous présenter.

Entre 1851 et 1854 lors d’une sécheresse mortelle au Rajasthan, de nombreuses personnes ont migré vers Ahmedabad où ils ont trouvé un espace de vie riche, favorable et prospère répondant à leur besoin d’agriculture.

La localité de Gulbai Tekra est célèbre pour le charme rustique et la beauté naturelle des femmes. Il existe même un dicton local qui dit que « les femmes de Gulbai Tekra sont plus belles que celles d’Hollywood ». Une phrase favorable à première vue mais dont découle également l’expression « Les hollywoodiens d’Ahmedabad » qui est quant à lui péjoratif. Même si les principales victimes de ce terme le prennent positivement car pour eux il sert à mettre en avant leur particularité et leur mode de vie, il est en même temps un des éléments de leur exclusion sociale.

Bien que Gulbal Tekra soit différent comparé aux autres localités, il ne reste pas moins un bidonville qui traverse les mêmes problèmes tels que la pauvreté, l’accès insuffisant à l’eau potable, la difficulté d’accès à des soins médicaux de qualité. De plus, à cause de du développement rapide de la ville, cette communauté est constamment menacée d’expulsion pour permettre la démolition de leurs habitations et la construction de bâtiments privés modernes.

Le photojournaliste bangladeshi Turjoy Chowdhury s’est rendu à Gulbai Tekra pour nous présenter une population ostracisée dont les coutumes et la survie sont menacées par le développement industriel.

Vous pouvez également découvrir sa série consacrée aux réfugiés syrien en cliquant ici

Vous pouvez nous suivre sur notre chaîne youtube

Vous Aimerez Aussi

Total
1
Shares

S'inscrire

S'inscrire à notre newsletter