Les captures d’écran cathodiques d’Harry Gruyaert montrent la banalité des programmes TV dans les années 70

Pour beaucoup, les années 70 représentent une décennie de changements importants notamment en matière de nouvelles technologies. C’est elle qui a vu naître Microsoft et Apple, le premier jeu vidéo qui s’appelait Pong, le téléphone portable, avant de participer à la démocratisation de la télévision en couleur (elle est passée du noir et blanc à la couleur le 1er octobre 1967). C’est de ce dernier événement cité que Harry Gruyaert s’est inspiré pour créer une série d’images surprenantes que nous vous recommandons de découvrir ci-dessous.

Le belge Harry Gruyaert a photographié des images déformées des écrans, capturant ainsi le monde tel qu’il était présenté directement dans les salons des gens. Des émissions banales mais très populaires comme le soap opéra britannique intitulé Coronation Street à la couverture des jeux olympiques de Munich – événement pendants lequel onze otages israéliens ont été pris en otage et tués par le groupe terroriste palestinien Black Septembre – le photographe nous présente ses captures sous la forme d’œuvres abstraites et expérimentales. Présenté par certains comme une parodie exprimant la détresse de la société dans les années 70, le travail du photographe est fascinant par son approche pop art. Il met en lumière sur un phénomène qui court encore de nos jours : L’influence de la télévision sur notre façon de voir le monde.

L’œuvre de Harry Gruyaert a suscité de nombreuses critiques lors de sa première exposition en 1974, car pour les détracteurs du photographe, elle représentait une insulte à la culture télévisuelle.

Toutes les photos : Magnum Photo (c)

 

 

S'inscrire

S'inscrire à notre newsletter

En cochant cette case, vous confirmez que vous avez lu et accepté nos conditions d\'utilisation concernant le stockage des données soumises via ce formulaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*