Non, le Hip-Hop n’est pas né dans le Bronx ! On nous aurait menti depuis de nombreuses décennies ?!? Enfin c’est ce que révèle ce documentaire indé passé inaperçu, réalisé en 2009. Il essaie de déconstruire cette très longue et très solide théorie qui fait de cet arrondissement, le berceau de la musique urbaine comme on l’appelle aujourd’hui. Grâce à de nombreux témoignages de pionniers, de témoins, d’acteurs de l’époque inconnus de nos jours. Les réalisateurs mettent en avant des faits très concrets qui questionneront sans doute les curieux qui regarderont cette vidéo.

Disco twins

Produit par Hassan Pore et par le célèbre producteur de musique, Ron « Amen-Ra » Lawrence qui est l’origine de nombreux tubes comme Hypnotize de Notorious B.I.G, Love Like This de Faith Evans, I Can’t Let her Go de Boyz To Men, Cold Rock The Party de Mc Lyte et bien d’autres encore. Le documentaire s’ouvre avec une phrase d’accroche très explicite : « Le Hip-Hop n’est pas né dans le Bronx », la suite nous explique pourquoi…

Le film nous plonge dans les réelles origines du hip-hop, plus précisément du rap, avec des chansons références comme Here Comes The Judge de Pigmeat Markham sorti en 1968 qui ressemble déjà au Hip-Hop que l’on connait de nos jours. On notera également la référence à Louis Armstrong qui nous montre que les origines du phrasé de cette musique sont encore plus lointaines.

L’arrivée des blocks party et des Mc va marquer un tournant. Comme l’explique Steve Grand de Nu Sounds, le courant musical prend forme lorsque les maîtres de cérémonie vont commencer à haranguer les pistes de danse avec des termes et un phrasé (empruntés aux artistes comme Louis Amstrong…). On découvre également les origines du terme Hip-Hop qui va définir cette nouvelle musique.

Avec le témoignage des acteurs de l’époque qui sont aujourd’hui inconnus du grand public, ce documentaire très authentique est sans aucun doute le meilleur jamais réalisé sur l’histoire de la naissance de la musique Hip-Hop. Selon les nombreux témoignages de ce film, il serait né à Brooklyn.

Même s’il n’a pas fait grand bruit et qu’il n’a pas bouleversé l’industrie. Founding Fathers nous permet d’avoir de la perspective et de nous faire une idée précise, en recoupant les informations de nombreux films déjà existants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*