L’Ascension Galactique de Katy Perry avec « E.T. »

Vous aimerez

« Galang » de M.I.A. : Une Épopée Musicale Révolutionnaire

"Galang" est née du désir de M.I.A. de capturer les conseils et les astuces de survie reçus à Londres, une ville complexe et impitoyable pour une jeune immigrante

Partager

Il est rare de voir une chanson mêler autant d’éléments hétéroclites tout en créant une harmonie parfaite. « E.T. », le quatrième single de l’album « Teenage Dream » de Katy Perry, est l’exemple parfait de cette alchimie. Ce morceau, une ballade électronique céleste, explore les confins de l’amour et du cosmos, nous emportant dans une dimension à la fois étrange et fascinante.

L’histoire de « E.T. » commence de manière inattendue. Coécrite et coproduite par les maîtres du hit, Lukasz « Dr. Luke » Gottwald et Max Martin, la chanson était initialement destinée au groupe de rap Three Six Mafia. Lors d’une session de travail, une erreur fortuite a permis à Perry d’entendre la démo de ce morceau. Ce fut un coup de foudre musical instantané. Perry, ayant toujours voulu écrire une chanson futuriste et alien, a vu en ce morceau la toile de fond parfaite pour son projet. Elle a convaincu Dr. Luke, Max Martin et Ammo, un autre producteur, de lui laisser ajouter sa magie.

L’intervention de Kanye West a ajouté une nouvelle couche de complexité et de profondeur à la chanson. Connu pour son flair pour l’expérimentation sonore, Kanye a apporté deux couplets supplémentaires, enrichissant la chanson d’une dimension urbaine tout en restant fidèle à l’ambiance spatiale et mystique. Perry a elle-même admis que la chanson avait une « vibe » plus dure et plus urbaine, un terrain nouveau pour elle mais parfaitement maîtrisé grâce à cette collaboration audacieuse.

Perry a intelligemment utilisé les réseaux sociaux pour impliquer ses fans dans le choix du quatrième single de son album. Via Twitter, elle a permis à ses followers de voter, et « E.T. » a été choisi. Ce lien direct avec son public a sans doute contribué au succès phénoménal de la chanson. En 2011, « E.T. » est devenu le 1,001ème titre à atteindre la première place du Billboard Hot 100, au même moment où l’abréviation était reine dans les SMS et les communications numériques.

Dirigé par Floria Sigismondi, connue pour son travail avec David Bowie et Björk, le clip de « E.T. » est un voyage visuel saisissant. Perry, transformée en une créature extraterrestre flottant dans l’espace, évolue dans un décor digne des meilleurs films de science-fiction. Kanye West, quant à lui, apparaît dans son propre vaisseau spatial, ajoutant une dimension narrative intrigante. La patience de Perry a été mise à l’épreuve avec des sessions de maquillage allant jusqu’à six heures, mais le résultat final en valait la peine, créant un visuel aussi captivant que la chanson elle-même.

La fascination de Perry pour l’espace et le futur est évidente dans « E.T. ». La chanson est une métaphore puissante de la recherche de quelqu’un d’exceptionnel, capable d’un amour transcendant. Dans une interview avec Company magazine, Perry a partagé son intérêt pour les technologies futuristes et son désir de voir des innovations comme le Hoverport devenir réalité. Cette curiosité pour l’inconnu et l’inexploré est une constante dans son travail, ajoutant une profondeur philosophique à ses créations.

« E.T. » n’a pas seulement conquis les charts, elle a aussi marqué l’histoire de la musique. En 2012, elle a remporté le prix de la Chanson de l’année aux People’s Choice Awards, parmi quatre autres trophées pour Perry. La chanson a également vendu plus de cinq millions de copies digitales, un exploit qui a fait de Perry la première artiste à avoir quatre chansons franchissant ce cap, après « Firework », « California Gurls » et « Hot n Cold ».

« E.T. » reste un jalon important dans la carrière de Katy Perry. C’est une preuve éclatante de son aptitude à repousser les frontières de la pop, à intégrer des éléments urbains et électroniques tout en racontant des histoires captivantes et universelles. Avec « E.T. », Perry a non seulement créé un hit intemporel mais a aussi solidifié sa place parmi les artistes les plus innovants et influents de la musique contemporaine.