The Last Man You Meet de Chris Bone, un documentaire qui revient sur le business de la mort

Selon la partie de la planète dans laquelle vous vous trouvez et selon la religions pratiquée, les habitants ont une approche différente de la mort et des corps sans vie. Dans la religion hindoue par exemple, mourir c’est se libérer pour passer à un état supérieur. Les corps sans vie sont souvent bénis, incinérés car pour les hindous, il n’y a pas de création sans destruction.

Dans la plupart des pays occidentaux et dans pleins d’autres régions, la mort est vécue de façon un peu plus dramatique. Gregory B Levett, directeur d’un funérarium familial qui existe depuis trois générations est The Last Man You Meet. Ce documentaire de trois minutes revient sur l’activité de cet homme qui “trouve une grande satisfaction à réconforter les gens lors de ces moments difficiles” mais admet qu’avec tout ce qu’il voit dans son travail, il a de quoi devenir fou. On peut suivre le quotidien de cet homme qui gère une entreprise à succès…

Notez que le documentaire réalisé par Chris Bone contient des images qui peuvent choquer les âmes sensibles.

The Last Man You Meet from FunAndUnassuming.com on Vimeo.

S'inscrire

S'inscrire à notre newsletter

En cochant cette case, vous confirmez que vous avez lu et accepté nos conditions d\'utilisation concernant le stockage des données soumises via ce formulaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*