Tîmmy The First et son titre politiquement engagé nommé Throne

Uppercut dans les oreilles, nous débutons notre session musicale du lundi soir avec punch et revendication.

Le rappeur néo-zélandais d’origine Zimbabwéenne, Tîmmy The First nous met une grosse gifle sonore dans la gueule, aussi incisive que son flow et ses mots à la puissance évidente.

Bienvenue dans l’univers musical de Throne, un morceau de Rap coup de poing qui revendique l’histoire d’un trône politique, à coups de Kicks et de Snares remarquablement posés sur un instrumental plus qu’entrainant voire tout simplement addictif. 

Né de la frustration face au climat politique international, dans Throne,  Tîmmy The First rend hommage à des générations de militants noirs tout en confrontant son propre rapport au monde qui l’entoure. Le single n’est pas seulement une protestation contre l’injustice, mais aussi une protestation contre l’inaction. 

Le flow de ce rappeur/chanteur est percutant, entrainant, nous emmenant dans les côtés poignants d’une mélodie éclectique et attachante sur fond de gros son Hip-Hop. Chaque flow est savamment posé, avec talent et simplicité mais surtout avec rythme, bref, tout claque comme never. 

Laissez-vous emporter dans un tourbillon infernal de Rap enivrant avec Tîmmy The First, là, maintenant :