Brooke Olimpieri dévoile en photos la face cachée de Las Vegas

Las Vegas a toujours été le sujet de nombreuses légendes vraies ou fausses. Ce que nous pouvons par contre vous dire est que la ville du Nevada n’a pas volé son surnom de Sin City. De nombreux documents dévoilent les coulisses peu catholiques de Las Vegas même si avec les années et la volonté des pouvoirs publics américains, la réputation de ville mafieuse prospérant entre autres sur le trafic en tous genres n’a plus lieue d’être. La photographe et directrice artistique Brooke Olimpieri fait partie de ces artistes qui ont suivi l’évolution de Sin City à travers les années.

Née à Las Vegas, Brooke Olimpieri a 20 ans lorsqu’elle commence à photographier les coulisses des clubs de sa ville. Une expérience qu’elle à raconté dans une interview accordée il y’a quelques temps à Last Daze dans la quelle elle déclare avoir vu des choses irracontables.  » […] j’ai pris des photos très crues, très osées à l’époque, nous étions tous défoncés et ceci tout le temps…  » – raconte-elle.

Aujourd’hui, la photographe américaine s’est assagie dans un sens mais elle continue de dévoiler l’envers du déor d’une ville qui jouit désormais d’une image parfaite où il est bon de faire la fête voire de vivre. Découvrez ci-dessous quelques photographies du dernier livre de Brooke Olimpieri intitulé Lost Vegas.

 

 

S'inscrire

S'inscrire à notre newsletter

En cochant cette case, vous confirmez que vous avez lu et accepté nos conditions d\'utilisation concernant le stockage des données soumises via ce formulaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*