Découvrez le clip Indietronica de Titus Waldner sur « Wires Crossed »

Petit détour en Allemagne pour un moment de pure tendresse musicale teintée de texture Indietronica très posée. Vous avez atterris dans l’univers du chanteur Titus Waldner dans une ballade pop de toute beauté nommée « Wires Crossed ».

Si vous ne connaissiez pas Titus Waldner, comme nous, il est temps de se mettre à la page et de faire le nécessaire pour être plus au fait des artistes européens émergents à suivre de près.

Outre le clip « fait maison » qui offre une vibe fraiche et légère à la proposition musicale de l’artiste, c’est surtout son flow insolemment « simple » mais qui touche de plein coeur. Notamment grâce aux petits mots en allemand glissés ici et là et qui fait son effet. 

Tout l’ensemble et aérien et agréable, comme une douce promesse.

Titus Waldner, connu pour fusionner des éléments de pop, R&B, psych-funk et électro-pop  nous offre un cocktail de melting-pot musical sur fond sonore chaleureux et réconfortant.

C’est un one-man-show à lui tout seule, maniant la guitare, le piano, l’équipement électronique et le microphone sur une seule piste. 

Lles morceaux sont plutôt relaxants; les synthés s’enchaînent avec aisance, les voix, bien que dans un large éventail d’expressions allant de la pop au rap, s’intègrent généralement, et les mélodies à la guitare sont aussi agréables que des rayons de soleil. Et c’est là que réside le véritable potentiel du jeune musicien ; sa capacité à faire de la musique qui « se sent bien » du début à la fin. Titus est un auteur-compositeur doué avec une sensibilité folklorique – émouvante mais discrète, sa voix jamais forcée ou exagérée, et d’autant plus riche pour cela. Les morceaux vous surprennent souvent, non pas par leur complexité, mais par leur simplicité.

En effet, avec un talent incontestable qui transpire dès les premières mesures, le chanteur nous livre la parenthèse musicale dont nous avions besoin. Ce qu’il vous faut pour habiller cette soirée de la meilleure des façons. À votre tour de vous plonger dans l’univers de Titus Waldner ci-dessous :