Namibia : Deux minutes dans le quotidien de la boxeuse cubaine

Depuis toujours, le sport est présenté comme étant une affaire d’homme de la quelle les femmes doivent rester le plus éloigné possible. Encore plus près de notre époque, on se rappelle des propos du baron Pierre de Coubertin – créateur des jeux olympiques modernes – qui estimait pour les JO que les femmes étaient « impratiques, inintéressantes et inesthétiques ». Les femmes ont depuis trouvé leur place dans la pratique en amateur et en professionnel du sport même si tout n’est pas encore parfait. Les écarts de salaire par exemple sont encore très grands entre les hommes et les femmes mais cela s’explique peut-être par la différence qu’il existe pour l’instant entre les taux d’attraction. Dans Namibia, Maceo Frost a décidé d’aborder le thème de la boxe féminine à Cuba.

Beaucoup d’entre-nous se souviennent de la victoire d’Estelle Mossely aux JO de Pékin en 2016 (première française championne olympique de boxe). Un moment relayé dans tous les médias français qui ont permis de mettre en lumière la pratique féminine de la boxe. Une mise sous les projecteurs qui n’a pas duré longtemps en France mais dont bénéficie les boxeurs(ses) cubains tout le long de l’année. En effet dans cet état des caraïbes, La boxe est un des sports rois, leurs athlètes et entraîneurs étant reconnus dans me monde entier. Dans ce documentaire réalisé par Maceo Frost, nous nous plongeons dans le quotidien de Namibia Flores Rodriguez, une boxeuse cubaine.

Notez qu’une version longue du documentaire est à venir dans les semaines qui viennent.

S'inscrire

S'inscrire à notre newsletter

En cochant cette case, vous confirmez que vous avez lu et accepté nos conditions d\'utilisation concernant le stockage des données soumises via ce formulaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*