« Scorpio Flow » est le clip Afrobeat Rap du jour avec M.anifest

Rencontre avec une icône de la musique ghanéenne, le rappeur M.anifest qui nous offre notre clip du jour avec un décor et un stylisme de fou. Mais avant tout « Scorpio Flow » est un pure son Afrobeat Rap qui vous prend au corps sans vous demander voter avis, l’envie de danser se fait pressante…

Que dire, mis à part que le son que vous allez découvrir est un bijou visuel et sonore  qui vaut plus que le détour. Le genre de son qui nous inspire à la rédaction. Ni une, ni deux, la chanson « Scorpio Flow » risque de finir dans votre playlist du moment avant même d’avoir fini d’écouter le son en entier. Dès les premières notes, le ton est donné, la msuique sera addictive et cadencée.

Produit par Drvmroll, qui a travaillé avec Burna Boy, Sway DaSafo et Frisco, avec des arrangements et une coproduction de Rvdical The Kid (Tems, Amaarae, Kojey Radical), ‘Scorpio Flow’ est un morceau enivrant que M.anifest porte avec son flow épuré et incisif qui percutent le son au rythme du beat.

Selon M.anifest, « Scorpio Flow » est « un rappel, il s’explique :

« « Scorpio flow » est un rappel que sous mon extérieur cool se trouve une mer de feu sauvage. Je rêve beaucoup d’être Scorpion et c’est ma représentation musicale de cette rêverie ; sauvage, implacable et féroce en ce qui concerne mon art », l’artiste de rap donnant également un aperçu de la façon dont le morceau est né, ajoutant que « l’album était déjà terminé lorsque » Scorpio Flow « a été enregistré. C’était censé être un freestyle aléatoire mais c’était si immédiat et un ajout important à l’album. C’est fou que ça finisse en single ». »

Continuant à mettre sa ville natale Madina sur la carte tout au long de ce déploiement d’album, M.anifest est revenu à l’endroit qui a façonné ses années de formation pour le clip d’accompagnement de « Scorpio Flow », après avoir également filmé l’exquis clip de « La Vida » en Médine aussi. A cette occasion, il s’est associé aux réalisateurs Motheo Moeng et Edith Nwekenta pour ce qu’il qualifie de « brut et minimal » comme le morceau lui-même.

Le rythme est percutant comme les mots qui défilent sur le beat entrainant, on vague en plein univers musical éclectique et entrainant oscillant entre Afrobeat, Rap,  Hip-Hop et plus si affinités. Ce son est unique, rythmé et lourd comme on aime. Alley-y, c’est gratuit :

afr