Un duo rap américain sur « Gwen » par le collectif Ugly Face avec Aaron Temple et Aric Jones

Le morceau commence et la confusion s’installe… 

Les premières notes feraient presque penser à Kendrick Lamar, mais en fait non.

Mais attention, le reste du flow est fluide et rythmé, la voix va juste un peu plus dans le grave.

Sur un beat rap jazz, les voix s’enchainent avec un fil vocal évident. 

Presque dansant, authentique dans le manière d’appréhender les mélodies old-school ce morceau est un petit bonheur. Le temps de s’accorder une pause musicale ou pour se motiver le matin.

Brooklyn et Los Angeles se rencontrent sur une petite merveille auditive qui, certes, n’est pas atypique, mais réconfortante…