Découvrez NUDE en 10 questions (Interview)

Le mois de Septembre a été très riche en découvertes avec celles des québécois de  HWYS, des allemands d’Urban Homes ou de la française KhadyaK.  Cette fois-ci nous avons le plaisir de vous présenter NUDE.  Un jeune artiste français de 24 ans qu’il faut absolument écouter. Les raisons de le suivre ? : Il est brillant, il produit une musique élégante dont la réalisation témoignage d’une grande maturité et il a dans son nouvel EP intitulé Seasons, un bijou qui s’appelle Rooftop .

seasons-1440x14401

 

Découvrez Nude en 10 questions :

 1- D’où viens-tu et quand as-tu commencé la musique ?

Je suis né à Versailles dans le 78, puis j’ai emménagé à Blois avec mes parents où j’ai commencé la musique à l’âge de 8 ans. En grandissant je suis parti à Tours pour mes études, et c’est ici que j’ai rencontré tout le crew Moose Records. Depuis peu, j’habite à Bordeaux. J’adore cette ville, c’est une grande source d’inspiration pour moi.

 

2- Est-ce que tu te souviens du premier morceau que tu as composé ?

J’avais 15 ans quand j’ai composé mon premier morceau sur FruityLoops (la version essai) que j’avais trouvé grâce à un lien de téléchargement sur net. Je ne me souviens plus du tout du titre que je lui avais donné. Je me rappelle que ça ne ressemblait pas à grand chose d’intéressant mais j’étais tellement content d’avoir produit ma propre musique que je l’ai écouté en boucle plusieurs jours ! C’était un son relativement deep, avec un kick droit et des wobbles . Ce n’était vraiment pas top pour être honnête, je me suis souvent demandé si quelqu’un avait encore ce titre quelque part dans son ordinateur. Heureusement pour moi il n’est jamais ressorti pour le moment !

Aujourd’hui je produis sur Ableton Live. C’est un ami qui m’a appris comment il fonctionnait  après quelques sessions de skate, en mode chill/bière dans le canapé du salon de ses parents (Big Up Alexis Bournon !). Ça se terminait souvent en dj set à la cool dans son petit home studio à l’étage, une période vraiment cool. C’est là que j’ai fait mes premières armes. Si j’ai commencé la musique électronique alors que j’étais au conservatoire, c’est sûrement pour avoir cette autonomie et cette liberté de pouvoir bosser à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, et ne plus dépendre d’un groupe ou d’un orchestre comme j’avais par le passé. Mais malgré tout, j’adore jouer avec du monde autour de moi, l’énergie prend une dimension différente.

 

3- Qu’est-ce que tu as appris à ce moment-là que tu utilises encore aujourd’hui ?

 Au début, j’avais tellement soif d’apprendre, que j’avais vraiment du mal à prendre mon temps pour sortir un travail de qualité. On était plutôt sur un rapport quantitatif plutôt qu’un rapport qualitatif, alors que je n’avais même pas le logiciel encore bien en main. J’ai mis du temps à être satisfait de mes morceaux d’ailleurs. Le déclic pour moi a été vraiment de commencer à produire ma musique avec l’aide d’autres personnes, échangé sur nos travaux etc… Moose Records (et particulièrement AndreaLo) m’a beaucoup appris techniquement parlant et m’a surtout beaucoup soutenu.

nude-17-copy

 

4- Quel est l’album qui t’a le plus impressionné ?

 Je pense tout de suite à l’album “Play” de MOBY. Cet album traverse les années sans vraiment prendre de rides. Les sonorités utilisées, le choix des mélodies, le traitement de voix, tout est d’actualité. A cette période là (l’album est sorti en 1999), le mélange entre sons électroniques et musique pop sont super efficaces. Je trouve qu’il avait une certaine avance sur la scène des musiques électroniques. En plus de ça, cet album est une usine à tubes, comme « Porcelain » « Natural Blues » ou encore « if things were perfect ».

 

5- Quel est l’artiste qui t’impressionne le plus ?

 Définitivement Bonobo. Je ne pourrais jamais me lasser de sa musique, et j’aime la performance artistique live qu’il peut donner sur scène. Avoir des musiciens, plusieurs chanteurs et une scénographie comme la sienne, c’est le rêve que j’aimerais accomplir dans le futur. Je ressens à travers sa musique un regard identique au mien, une vraie sensibilité et de la volupté.

 

6- Comment décrirais-tu ta musique ?

 Je décrirais ma musique comme une musique chargée d’émotions, remplie d’optimisme et de sensualité. Une musique à l’image des états d’âmes et des émotions que je peux traverser dans la vie.

 

7- Quel est ton processus de création ?

 Tout dépend. Le plus important pour moi, c’est de savoir que j’ai du temps devant moi pour pouvoir travailler. Je commence souvent par créer une mélodie de base, puis les parties rythmiques et ensuite je construis le morceau autour de ce bloc solide.

L’environnement est aussi très important, aucun de mes Eps n’a été produit au même endroit : No Air a été composé dans ma chambre, alors que pour Naturalness, un jardin public dans lequel j’avais l’habitude d’aller a fait office de studio en plein air. Faces a vu le jour chez mon manager Julia Losfelt, et Seasons dans les transports en commun.

 

 

8- Parles-nous de ton EP Seasons ?

Seasons est l’EP le plus dansant que j’ai réalisé jusqu’à maintenant, avec des titres différents que ce que les gens ont pu écouter dans mes précédents EPs. Je voulais amener une nouvelle dynamique à mon projet, et étonnement ça n’a pas été l’exercice le plus simple pour moi ! Donner une forme homogène, collaborer avec des nouvelles personnes (le titre Rooftop avec le chanteur Pey), apporter quelque chose nouveau musicalement parlant, se dépasser et progresser. Je suis aussi hyper heureux d’avoir pu continuer à travailler avec la chanteuse singapourienne “JJ”, j’adore la combinaison de mon travail et du sien, en espérant pouvoir un jour pousser notre collaboration encore plus loin.

9- Qu’aimerais-tu que les gens retiennent une fois qu’ils auront écouté ton EP ?

J’aimerais qu’ils captent les différents messages que j’ai voulu passer. Par exemple le fait de toujours voir plus loin et ne jamais se morfondre après avoir passé une mauvaise journée. Toujours penser à ce que demain sera fait. Ne pas non plus oublier de prendre le temps de s’arrêter et de contempler ce qui nous entoure ces choses simples de la vie qui nous sont offertes à chaque moment, comme par exemple un couché de soleil. Parler de cette force qu’est l’amour. Les femmes et les hommes créent entres eux différentes émotions et sensations qui sont souvent difficile à expliquer et à comprendre, chaque relation est propre à chacun, ça m’a toujours intrigué.

 

10- Quels sont les deux groupes que tu nous conseillerais de suivre ?

Alina Baraz & Galimatias, je suis tombé complètement amoureux de cette combinaison, et The Internet, j’écoute leurs albums en boucle chez moi. Il y en a plein d’autres mais je vais m’arrêter là, la liste serait bien trop longue !

 

 

 

 

BIG UP IGGY 12

Parce qu'il n'y a pas de jours précis pour se faire plaisir, nous avons décidé de vous offrir dès le début de semaine, une...

BIG UP IGGY 36

Parce qu'il n'y a pas de jours précis pour se faire plaisir, nous avons décidé de vous offrir dès le début de semaine, une...

BIG UP IGGY 27

Parce qu'il n'y a pas de jours précis pour se faire plaisir, nous avons décidé de vous offrir dès le début de semaine, une...

- Advertisement -

spot_img

Découvrez « Nobody Like U »  de Matty Hendley

Nous avons pris la résolution de vous offrir aujourd’hui un véritable plaisir musical. Afin de vous suivre dans vos...

COMMENTER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quinze + neuf =

Aujourd'hui

Cael Dadian dévoile une nouvelle pause musicale signée « Midnight »

Aujourd’hui, nous irons à la découverte de « Midnight », un chef d’œuvre de Cael DADIAN qui est l’un des nouvelles chansons les plus populaires et...

Jōviky revient avec une chanson intitulée « Intervention »

De nos jours, il n’est pas facile de trouver le bon morceau capable de nous procurer toutes les sensations que nous désirions. Heureusement, certains...

Shab nous fait vibrer avec « CRISS CROSS »

Aujourd'hui nous avons décidé d'aller à la rencontre d'une nouvelle artiste. Le genre qui couvre votre visage d'un grand sourire et habille votre journée...

PATCHWORK GUILT nous dévoile « Dance Class »

Ce matin nous avons décidé d'aller à la rencontre de PATCHWORK GUILT qui nous dévoile la chanson de votre journée, une parenthèse musicale qui...

« I’m Not Crazy », une inspiration signée DRE DAY 100

Lorsqu’elle est parfaitement réalisée, la musique peut apporter un certain bien être, un moment rare. Quelques instants de qualité qui habillent votre journée de...

Alex Slay nous régale avec « Marathon »

Aujourd’hui, nous avons pris la résolution de vous offrir une bouffée d’énergie musicale, un bon vent de respiration sorti tout droit d’Amérique. Avec Alex...

L’artiste américain PDAE dévoile le clip extrait de « Yard Man »

Arrivant dans la foulée de son premier morceau à succès "Arsonist (Run It)" sorti en juin, le nouveau venu PDAE, basé à Aurora, au...

QUEEN MILLZ dévoile le clip vidéo de « Red Light »

Nous avons décidé ce matin de vous apporter une bouffée d'énergie, un vent de respiration qui vient de Grande-Bretagne. Avec QUEEN MILLZ, vous avez...

Gwyn Love dévoile une belle surprise intitulée « luv 2 the beat »

Si vous êtes à la recherche d’une chanson pour vous accompagner en cette période de grandes vacances, la nouvelle chanson de Gwyn Love intitulée...