EP Hip-Hop Trap RnB avec « Vespa » de Trevour Amounga

Révélation Hip-Hop du jour, bonjour !

Avec le rappeur et compositeur de Los Angeles, Trevor Amounga, nous nous sommes pris une grosse claque musicale. En effet, cet artiste bourré du talent nous a séduit en quelques secondes avec son EP « Vespa », un voyage dans un Hip-Hop RnB aux touches Pop expérimentales qui ne peuvent que vous marquer de ses mélodies addictives.

Trevour Amunga ets un talent sur pattes, nous dévoilant la singularité de son flow rap mais aussi sa finesse productive maitrisant le mélange de genres comme personne, offrant ainsi un Hip-Hop authentique qui donne envie de creuser plus sur l’artiste au fil des chansons.

Mettant en musique des  sujets pertinents comme l’ambition, la drogue, la procrastination,  l’amour, les rêves et de l’existentialisme. L’artiste nous embarque dans son intimité, ses doutes et ses chagrins, chagrins qu’il a dû apprendre à surmonter en musique comme pour la mort de son père. Il nous en parle :

« Mon père est décédé le 17 novembre 2020. Ce fut l’événement le plus douloureux de ma vie et la musique était le seul moyen pour moi de m’en sortir. J’écoutais beaucoup de Bjork et Frank Ocean à cette époque, en particulier Vespertine et Blond. Je pense que nous interprétons tous l’art à notre manière, peut-être même différente de ce que l’artiste avait prévu, et j’ai donc trouvé beaucoup de réconfort dans leur poésie et leur expression. Cela a conduit à moi trouver un J’ai appris différentes façons d’exprimer mon chagrin, ce qui a inspiré de nombreuses structures de chansons. « 

Ainsi son EP est un bijou à consommer sans modération, un mélange d’émotions et de styles musicaux très éclectiques qui satisferont clairement vos oreilles mélomanes avec beaucoup de finesse et de créativité débordante. Ainsi les tableaux s’enchainent mais ne se ressemblent pas, avec seul lien le flow posé de cet artiste qui a plus d’un tour dans son sac.

Il nous parle de son EP :

« Cet EP parle simplement de moi exprimant mon chagrin et recherchant la paix. Le 1er morceau « Peace of mind » fait écho à ce désespoir, car maintenant que mon père est parti, je ne suis pas sûr de pouvoir le retrouver. « Glo-Glo », c’est que je sais que je peux être qui je veux être, mon talent me permettra de réaliser mes rêves, mais la vie elle-même est toujours quelque chose que je ne pourrai jamais contrôler. C’est aussi la chanson qui relie l’EP; J’ai inscrit 2 dates sur le verset, le 17 novembre et le 28 décembre, le 17 novembre est le jour de la mort de mon père, le 28 décembre est son anniversaire. « Bleached » est sans doute la chanson la plus importante sur « Vespa » parce qu’elle parle directement de la nuit où mon père est mort et à quoi ressemblait cet événement. « Vertigo » parle de ma foi et de mon désir d’être chez moi. Un endroit qui est si familier, mais je ne me souviens pas du chemin du retour. « 28 décembre » parle de moi qui embrasse le chagrin et de savoir que mon père est complètement parti. Le 28 décembre était son anniversaire, et plus encore que son enterrement, ce fut le jour le plus difficile car j’ai réalisé que je ne pourrai jamais lui souhaiter un joyeux anniversaire. »

Comment ne pas être touché par les émotions brutes que Trevour Amounga nous livre en souvenir de son père, un cocktail sincère de joies et de peines, de mélancolie et nostalgie que l’oartiste porte fièrement au fil de ses mélodies.

N’attendez-plus pour découvrir l’EP « Vespa » juste ici :