Richard Hambleton: L’un des pères fondateurs du street-art, The Shadowman, est décédé

Richard Hambleton est l’un des artistes de rue les plus en vue des années 80. Proche de Jean-Michel Basquiat et de Keith Haring, l’artiste canadien né à Toronto s’est fait connaître sous le nom de Shadowman après avoir peint des centaines de silhouettes dans les rues de New-York. Il est souvent crédité d’avoir déclenché le mouvement street-art dans les années 70 en peignant des silhouettes au sol comme le fait la police américaine lors de crimes.

Dans les années 80, Richard Hambleton développe une passion pour les coins sombres de la ville de New-York et s’emploie à les rendre encore plus fascinant en y ajoutant des grandes silhouettes noires et terrifiantes. Malgré son importance dans l’histoire du street-art, Richard Hambleton ne connaîtra pas la même reconnaissance que ses amis Jean-Michel Basquiat et Keith Harring décidés rapidement, en 1988 et 1990. Il tombe dans l’alcoolisme, l’oubli et devient sans abri une longue période de sa vie avant de faire son retour dans le milieu de la mode à la fin des années 90. L’artiste est mort le 29 octobre 2017.

Le festival de Tribeca s’est fendu d’un tweet déclarant que Richard Hambleton était le « Parrain du street art New-Yorkais » . Un documentaire intitulé Shadowman a été dévoilé lors de la dernière édition du festival. Celui-ci sera dans les salles en Décembre prochain, vous pouvez découvrir une bande-annonce ci-dessous :