Ska-Rock danois avec Well done Coyote et le titre « Ska for Moltke »

Si vous nous suivez depuis un petit moment (et plus), vous devez sûrement savoir que la Scandinavie plus particulièrement le Danemark est pour nous le lieu du Pop-Rock nordique. Celui que brille par une créativité et un son bien particulier qu’il semble impossible à reproduire ailleurs. Il y’ a dans ce son nordique, quelque chose de différent qui se distingue clairement de la pop britannique ou américaine qui sont aussi des grands lieux de cette musique. Le groupe danois Well done Coyotte ne déroge pas à la règle et nous offre un « Ska for Moltke » une chanson de grande qualité que nous vous invitons de découvrir.

C’est pour parti pour un Ska-Rock, à ne pas confondre avec Skyrock, notre bonne vielle radio de la jeunesse, bref on s’égare mais c’était une joke (de merde) à notre façon. On recommence…

Portés par un Ska-Rock-Reggae, la voix du chanteur nous touche de sincérité et groove discret dans son flow qui se fracasse sur la cadence avec douceur et fermeté.

Pour beaucoup de gens, le genre Ska-Regggae jamaïcain peut sembler une sorte de curiosité dépassée avec peu ou pas de pertinence dans le monde d’aujourd’hui.  Well Done Coyote redonne un coup d’actuel à ses musiques du « passée, version 2021. L’intention prééminente de Well Done Coyote est de moderniser et de poursuivre le genre de manière à ce qu’il ait une chance de perdurer à une époque où une musique édifiante et réflexive est fortement demandée.

Cuivres, basses et drums à contretemps nous acocompagen toit au lon,ge de cette docue épopéee musicale.

« Ska for Moltke » est une leçon d’histoire danoise racontant l’histoire du roi danois des Lumières Frederik V et de son chambellan AG Moltke et de leurs excès mutuels dans le royaume du Danemark du XVIIIe siècle. Tout au long du règne de Frederik, Moltke a servi de bras droit au roi et a en fait fini par devenir l’homme le plus puissant du royaume. Moltke était extrêmement respecté par le roi ainsi que par la Cour et les ministres du roi. En conséquence, Moltke a souvent eu son chemin politiquement et sur le théâtre du pouvoir. Étonnamment, Moltke n’a jamais semblé abuser de son pouvoir ; au contraire, Moltke a gardé à cœur les meilleurs intérêts du pays, du public et du roi, gagnant ainsi le respect de ses pairs et des livres d’histoire pour les générations à venir. Une histoire improbable du pouvoir du XVIIIe siècle exercé pour la bienveillance du public. Contrairement à la défense des droits de l’homme du siècle des Lumières, la traite des esclaves danoise, ainsi que le reste du monde occidental, était en plein essor à cette époque…

Faites-vous plaisir et n’attendez plus pour vous plonger dans cette vibe venue d’ailleurs et qui fat du bien ci-dessous :